PHP : Connexion Soap

Hop pour aide mémoire :

Connexion au web service SOAP
//Parametres de connexion
$username = "moi";
$password = "mon_mot_de_passe";
$wsdl= "https://mon_url/fichier.wsdl";
$location = "https://mon_url/end_point";


//On définit les paramètres de connexion
$options = array(
	'trace'=>1,
    'login' => $username,
    'password' => $password,
    'soap_version'   => SOAP_1_1,
    'location' => $location,
    'uri' => $wsdl,
    'cache_wsdl' => WSDL_CACHE_NONE,
);

//Connexion établie
$client = new SoapClient($wsdl, $options);
Connexion avec un certificat SSL auto signé
<?php
//Parametres de connexion
$username = "moi";
$password = "mon_mot_de_passe";
$wsdl= "https://mon_url/fichier.wsdl";
$location = "https://mon_url/end_point";


//On By pass le certificat auto signé (aucun controle)
$context = stream_context_create([
    'ssl' => [
        // SSL/TLS options
        'verify_peer' => false,
        'verify_peer_name' => false,
        'allow_self_signed' => true,
    ]
]);

//On définit les paramètres de connexion
$options = array(
	'trace'=>1,
    'login' => $username,
    'password' => $password,
    'soap_version'   => SOAP_1_1,
    'stream_context' => $context,
    'location' => $location,
    'uri' => $wsdl,
    'cache_wsdl' => WSDL_CACHE_NONE,
);

//Connexion établie
$client = new SoapClient($wsdl, $options);
Appels des web services
<?php


//Il est possible de récupérer lesliste des services/méthodes disponibles sur ce web service
$methodes = $client->__getFunctions());

//2 méthodes possibles pour appeler les web srvices

//Methode 1 : On appelle le web service avec les parametres sous forme de tableau
//$response = $client->__soapCall('getInfosClient', array("id" => "123456789")); 

//Methode 2 : On appelle le web service avec les valeurs les unes à la suite des autres
$response = $client->getInfosClient("12346789");

IONIC : Cross Domain localhost:8100

Tester IONIC dans un navigateur c’est bien mais dès qu’il faut accéder à un serveur tierce ça devient tout de suite plus compliqué avec les navigateurs modernes qui n’autorisent pas ce genre de pratique à l’insu de l’utilisateur…
Pour régler ce problème de la manière la plus simple, cela se fait grâce à un htaccess :

.htaccess
<IfModule mod_headers.c>
    Header always set Access-Control-Allow-Origin "http://localhost:8100"
    Header always set Access-Control-Allow-Headers "origin, Authorization, Content-Type"
    Header always set Access-Control-Allow-Methods "PUT, GET, POST, DELETE, OPTIONS"
    Header always set Access-Control-Allow-Credentials "true"
</IfModule>

RewriteEngine On         
RewriteCond %{REQUEST_METHOD} OPTIONS
RewriteRule ^(.*)$ $1 [R=200,L]  

Une fois les tests terminés, il faudra penser à supprimer tout ça 🙂

Reset Mysql Root Password

C’est tout simple :

1 - On stoppe Mysql:
sudo service mysql stop
ou
sudo /etc/init.d/mysql stop
2 - On démmare Mysq sans controle de droits :
mysqld_safe --skip-grant-tables
3 - On se connecte en root sans password :
mysql -u root mysql
4 - Puis on change le mot de passe :
UPDATE user SET Password=PASSWORD('mon mot de passe super balaise') WHERE User='root';
FLUSH PRIVILEGES;
exit;
5 - On stoppe Mysql et on le redémarre avec les contrôles d'accès :
sudo killall mysqld
sudo service mysql start
ou
sudo /etc/init.d/mysql start

Cookies… la recette ultime !

Voilà un petit article qui n’aura pas de rapport avec l’informatique pour une fois : la recette ultime des cookies !!!
Pour les cookies Internet voilà un petit article bien sympathique chez Korben 😉

Pour la réalisation de cette recette il vous faudra :

  • 140 grammes de beurre
  • 160 grammes de sucre
  • 80 gramme de cassonade
  • 2 œufs
  • 4 cuillères à soupe de lait
  • 2 sachets de sucre vanillé
  • 300 grammes de farine
  • 2 tablettes de chocolat noir
  • 1 tablette de chocolat au lait

Le beurre

Dans un saladier, ramollir les 140 grammes de beurres 15 secondes au micro-ondes. Attention j’ai bien écris ramollir pas rendre liquide !

Sucre

Ajouter les 160 grammes de sucre, puis les 80 grammes de cassonade, les 2 sachets de sucre vanillé et bien mélanger le tout.

Oeufs, lait et farine

Ajouter les 2 œufs, les 4 cuillères de lait et les 300 grammes de farine et bien mélanger le tout de manière à obtenir une patte avec une texture sans grumeaux.

Chocolat

Découper les tablettes de chocolat en petits carrés de 0,5 cm puis mélanger à la patte.

Cuisson

Avec ces quantités vous devriez pouvoir faire 4 fournées de 16 cookies 🙂
Faite de petites boules de pattes (pas la peine de faire ce propre, elles s’aplatirons lors de la cuisson) et faite cuire pendant 10 à 15min à 150°.

Voili voilo les bons cookies 🙂

Raspberry : PHP 5.6 vs PHP 7.0.1

Pour ceux que ça pourrait intéresser, j’ai installé PHP 7.0.1 sur un raspberry Pi B (ARMv6 à 700MHz avec 512Mo de RAM) avec NginX et j’ai lancé un simple bench entre PHP 5.6.14 et PHP 7.0.1 sur ce petit boitier.
Voici les résultats :

PHP 5.6.14
--------------------------------------
|        PHP BENCHMARK SCRIPT        |
--------------------------------------
Start : 2016-01-03 21:11:00
Server : _@192.168.XXX.XXX
PHP version : 5.6.14-0+deb8u1
Platform : Linux
--------------------------------------
test_math                 : 53.803 sec.
test_stringmanipulation   : 54.868 sec.
test_loops                : 13.263 sec.
test_ifelse               : 7.725 sec.
--------------------------------------
Total time:               : 129.659 sec.
PHP 7.0.1
--------------------------------------
| PHP BENCHMARK SCRIPT |
--------------------------------------
Start : 2016-01-03 21:32:45
Server : _@192.168.XXX.XXX
PHP version : 7.0.1
Platform : Linux
--------------------------------------
test_math : 12.679 sec.
test_stringmanipulation : 18.267 sec.
test_loops : 6.783 sec.
test_ifelse : 4.637 sec.
--------------------------------------
Total time: : 42.366 sec.

Les chiffres, même s’ils sont élevés en raison de la faible puissance du raspberry, parlent d’eux mêmes si l’on s’arrête sur la simple comparaison PHP 5.6 / PHP 7.

Réparer une touche de clavier portable

Les gamers le savent déjà, la durée de vie des touches d’un clavier peut-être relativement courte ! Certains sites vendent des touches de clavier pour une vingtaine d’euros et clairement je trouve que c’est du vol si vous n’avez que le mécanisme de cassé sur votre touche à réparer.

Une touche de clavier de portable est composée de trois éléments :

  • La touche elle-même,
  • L’articulation,
  • Un cône en caoutchouc.

Bref pour 20 euros vous pouvez vous acheter un clavier entier et le dépouiller autant de fois qu’il y a de touches, surtout que ce qui lâche généralement est le cône en caoutchouc.

ATTENTION : il existe différentes tailles de cônes en caoutchouc, bien vérifier la hauteur du votre avant d’acheter un clavier pour le dépouiller 🙂

Pour changer la touche, vous aurez donc besoin :

  • D’un cutter ou scalpel (ou d’un couteau de survie si vous êtes à l’aise),
  • D’un tube de glue,
  • De l’élément cassé à changer : La touche elle-même, l’articulation, ou le cône en caoutchouc.

 

Ensuite il faudra faut dé-clipser soigneusement la touche :

Puis l’articulation :

 

Pour ensuite décoller/découper le cône avec votre lame.

Collez ensuite le cône en caoutchouc avec à peine une petite goutte de glue en évitant que la glue se retrouve au centre pour que le contact de la touche ne soit pas bloqué et enfin re-clipsez l’articulation et la touche.