Raspberry : PHP 5.6 vs PHP 7.0.1

Pour ceux que ça pourrait intéresser, j’ai installé PHP 7.0.1 sur un raspberry Pi B (ARMv6 à 700MHz avec 512Mo de RAM) avec NginX et j’ai lancé un simple bench entre PHP 5.6.14 et PHP 7.0.1 sur ce petit boitier.
Voici les résultats :

PHP 5.6.14
--------------------------------------
|        PHP BENCHMARK SCRIPT        |
--------------------------------------
Start : 2016-01-03 21:11:00
Server : _@192.168.XXX.XXX
PHP version : 5.6.14-0+deb8u1
Platform : Linux
--------------------------------------
test_math                 : 53.803 sec.
test_stringmanipulation   : 54.868 sec.
test_loops                : 13.263 sec.
test_ifelse               : 7.725 sec.
--------------------------------------
Total time:               : 129.659 sec.
PHP 7.0.1
--------------------------------------
| PHP BENCHMARK SCRIPT |
--------------------------------------
Start : 2016-01-03 21:32:45
Server : _@192.168.XXX.XXX
PHP version : 7.0.1
Platform : Linux
--------------------------------------
test_math : 12.679 sec.
test_stringmanipulation : 18.267 sec.
test_loops : 6.783 sec.
test_ifelse : 4.637 sec.
--------------------------------------
Total time: : 42.366 sec.

Les chiffres, même s’ils sont élevés en raison de la faible puissance du raspberry, parlent d’eux mêmes si l’on s’arrête sur la simple comparaison PHP 5.6 / PHP 7.

Réparer une touche de clavier portable

Les gamers le savent déjà, la durée de vie des touches d’un clavier peut-être relativement courte ! Certains sites vendent des touches de clavier pour une vingtaine d’euros et clairement je trouve que c’est du vol si vous n’avez que le mécanisme de cassé sur votre touche à réparer.

Une touche de clavier de portable est composée de trois éléments :

  • La touche elle-même,
  • L’articulation,
  • Un cône en caoutchouc.

Bref pour 20 euros vous pouvez vous acheter un clavier entier et le dépouiller autant de fois qu’il y a de touches, surtout que ce qui lâche généralement est le cône en caoutchouc.

ATTENTION : il existe différentes tailles de cônes en caoutchouc, bien vérifier la hauteur du votre avant d’acheter un clavier pour le dépouiller 🙂

Pour changer la touche, vous aurez donc besoin :

  • D’un cutter ou scalpel (ou d’un couteau de survie si vous êtes à l’aise),
  • D’un tube de glue,
  • De l’élément cassé à changer : La touche elle-même, l’articulation, ou le cône en caoutchouc.

 

Ensuite il faudra faut dé-clipser soigneusement la touche :

Puis l’articulation :

 

Pour ensuite décoller/découper le cône avec votre lame.

Collez ensuite le cône en caoutchouc avec à peine une petite goutte de glue en évitant que la glue se retrouve au centre pour que le contact de la touche ne soit pas bloqué et enfin re-clipsez l’articulation et la touche.