Lacie 2BIG Network : Changer les disques n'est pas si simple…

Si votre disque Lacie 2BIG Network a laché et que vous n’arrivez pas à réinstaller 2 nouveaux disques, alors cet article est fait pour vous !

Pack de fichiers nécessaires au tuto :

Vous trouverez les fichiers utilisés dans ce tuto, ici (pack pour firmware Lacie 2BIG Network 2.2.3)

Ce tuto est basé sur cet excellent article initialement prévu pour le 2BIG Network 2.

Pour fonctionner vous aurez besoin d’effectuer l’opération sur les 2 disques durs à insérer dans le boitier

1 – Supprimer tout contenu du nouveau disque dur :

Nous allons partir du principe que vous avez branché votre disque à préparer sur une machine sous linux, soit en connexion SATA, soit en USB

Vous aurez installé les outils mdadm et mke2fs.

Un petit “fdisk -l” nous listera tous les disque reconnus :

Le disque à préparer est un disque de 1To sur /dev/sdb :

Nous allons supprimer toutes les partitions existantes avec la commande “d” :

Afficher le résultat de la table de partitions avec la commande “p”:

La table des partition est vide, on enregistre les modifications avec la commande “w” (write) :

2 – Création de la nouvelle table de partition

On écrit le contenu de mbr+label.gz sur le disque sdb :

Cela aura pour effet de créer les 2 premières partitions

On créé ensuite le reste des partitions à la main avec fdisk :

note : La commande u permettra de passer en vue par cylindres pour respecter les chiffres 😉

Partition sdb2 : la partition des données

  • commande “n”
  • partition primaire : p
  • Numéro de partition : 2 (par défaut, le 1 étant déjà pris par sdb1)
  • Premier cylindre : 251 (valeur par défaut)
  • Dernier cylindre : 121601 (valeur par défaut, dépendra de la taille de votre disque)

Les 5 autres partitions sont des partitions logiques, nous les créons de la même manière :

  • sdb6 : n, l, 33, 33
  • sdb7 : n, l, 34, 34
  • sdb8 : n, l, 35, 140
  • sdb9 : n, l, 141, 249
  • sdb10: n, l, 250, 250

Nous obtenons une table qui ressemble à ceci :

Il faut maintenant typer les partitions 2,7,8,9 avec la commande “t” et indiquer le type “fd” (Raid Linux autodétecté)

Tout est OK, on écrit sur le disque la table des partitions obtenue avec la commande “w”

3 – Formatage et copie du système de fichiers dans les partitions

/dev/sdb5 (le SWAP) :

/dev/sdb7 (initfs) :

/dev/sdb8 (ro layer rootfs) :

/dev/sdb9 (rw layer rootfs) :

/dev/sdb6 (kernel) :

/dev/sdb10 :

Et voilà, il faut répéter cette manip sur les 2 nouveaux disques à installer dans le boitier.

Une fois les 2 disques préparés, on les insert dans le boitier et tout devrait fonctionner en version 2.2.3

Si le disque n’apparaît toujours pas sur le réseau, je vous conseille d’éffectuer une récupération via LNA (Lacie Network Assistant).

Sinon il y a aussi...